Vision et

problèmes d'acquisitions scolaires

La vision est notre sens le plus important, en effet, 80 % de ce que nous apprenons se fait par le biais de nos yeux et de notre vision.

Il est donc important de ne pas sous-estimer ce système d’information.

Dans bien des cas, les enfants qui ont des problèmes visuels ou dont les habiletés visuelles sont à parfaire, auront des difficultés certaines à bien réussir à l’école.

Malheureusement, on fait trop souvent l’erreur de croire que si l’enfant a une «bonne vision» (c’est-à-dire une acuité visuelle de 10/10), il n’y a aucune raison de croire que ses problèmes d’apprentissage ont une relation avec ses yeux.

En réalité, la "vision" ne se résume pas à l'acuité visuelle, d'autres critères, que je décrit dans cet article doivent être pris en considération :

LA VUE ET LA VISION

Il faut d'abord déterminer si l’enfant a un problème de vue telle que la myopie, d’hypermétropie ou d’astigmatisme.

Mais on sait que «voir bien ne suffit pas…», Il faut aussi examiner et étudier la vision de près. Il peut arriver que les enfants obtienent 10/10 aussi bien de loin que de près mais que pour cela, ils fournissent un effort trop grand à la lecture ou à l’écriture. Ces efforts permanents peuvent être à l'origine de difficultés et doivent alors être corrigés.

L'UTILISATION DE LA VUE ET DE LA VISION

Dès que nous sommes surs que l'enfant à une bonne acuité visuelle sans éffort important de ses yeux, nous devons étudier l'utilisation des yeux, la fixation, la coordination et les mouvements oculaires.

Nous avons 2 yeux qui doivent pouvoir regarder la même chose, en même temps, ou qu'ils regardent, de loin, de près, sur les côtés.

Des mouvements oculaires bien coordonnés sont essentiels à un corect travail scolaire.

La plupart des enfants qui ont des problèmes scolaires montrent des mouvements oculaires inadéquats ainsi que des problèmes de focalisation surtout en vision de près.

Les enfants avec des problèmes d’apprentissage ont souvent de la difficulté à suivre un objet devant leurs yeux et à bouger leurs yeux d’un endroit à un autre. Au lieu de mouvements précis, leurs yeux font des mouvements de saccades avec beaucoup de retards. Ceci fait en sorte que des activités telles que jouer à la balle, faire une ligne droite ou lire une ligne de texte deviennent très difficiles.

Un bilan orthoptique complet, étudiant aussi bien la partie optique, sensorielle, motrice et fonctionnelle de la vision permet d'évaluer l'impact que celles-ci peuvent avoir sur les apprentissages scolaires.

Comment se déroule un bilan orthoptique neurovisuel

 

 

 

@2023 by U.C. Clear. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now