Le bilan orthoptique

Un bilan peut être prescrit à tout âge, de 3 mois à 99 ans.

 

Il y a  des bilans de dépistage et des bilans suite à des douleurs, des symptômes, une gêne, une plainte, des problèmes d’apprentissage chez les enfants

 

 

Les bilans de dépistage :

Dès les premiers mois de la vie, les pédiatres, ophtalmologistes ou autres médecins, en cas de suspicion de problèmes de vision chez un bébé ou seulement dans le cadre d’un dépistage, peuvent  prescrire un bilan orthoptique. 

Les raisons de ces bilans peuvent aussi être les antécédents du nourrisson tels que prématurité ou maladies pendant la grossesse, ou des antécédents familiaux.

Il y a aussi des étapes dans la vie où il est souhaitable de faire des dépistages notamment à des moments clés des apprentissages :

– vers l’âge de neuf mois,

– vers 2 ans et demi, avant l’entrée à l’école,

– vers 5 ans, avant le cours préparatoire,

– vers 8 ans,

– à l’adolescence

et bien sur tout au long de la vie dès que les conditions de vision changent.

Le cabinet dispose désormais d'un tout nouvel équipement  pédiatrique permettant un dépistage précoce des troubles  réfractifs.

 

 Les bilans suite à des symptômes, une gêne, une plaite  :

– maux de tête

– gêne à la forte luminosité

– fatigue visuelle qu’il y ait ou non, une intense activité informatique

– difficultés à la lecture souvent traduit par les patients par un désintérêt 

– difficultés à supporter vos lunettes

– vision double ou trouble par moments ou de façon prolongée

– difficultés à évaluer les distances (en voiture notamment)

– l’impression assez gênante que les personnes sont toujours un peu trop proches ce qui amène à détourner votre regard.

– yeux rouges qui larmoient trop souvent

– instabilités ou des vertiges accompagnés ou pas  de nausées et quelquefois de vomissements.

– problèmes d’origine posturale : des douleurs récurrentes au niveau du dos, des cervicales, des occlusions dentaires douloureuses, des douleurs de la mâchoire ou bruxisme (grincement des dents)des problèmes d’appuis podaux, des douleurs asymétriques..

– vertiges ou instabilités dont l’étiologie orl a été écartée

– et en général une vision « inconfortable »

 

Les bilans pour des problèmes d’apprentissage : 

On oublie trop souvent que la première entrée des apprentissages scolaires est l’entrée visuelle.

Les enfants en difficultés d’apprentissage doivent bénéficier du contrôle de leur vue  et de l’endurance de leur vision binoculaire.

Un bilan spécifique fonctionnel, de visuo-attention (neurovisuel) accompagnera le bilan orthoptique sensoriel et moteur.

Quelques uns des symptômes qui doivent  amener à l'examen visuel des enfants sont : 

- des difficultés, lenteur de lecture,

- des sauts de mots, de lignes, des inversions de lettres,

- des difficultés de graphismes tels que l'écriture difficile sur la ligne, 

- des difficultés de repérage, de traçage géométrique, 

- des diffucultés de passage de la vision loin/près/loin lors du recopiage de consignes au tableau alors que la dictée des mêmes consignes est moins laborieuse....

- une agitation, une maladresse, des postures inapropriées  lors du travail scolaire,

- un rapprochement exéssif des situations de travail ou de loisir.

- des clignements ou grimaces à l'effort visuel

1/17

@2023 by U.C. Clear. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now